Archives de la V1 du WFF

    Article sur les diverses astuces de peinture.

    Partagez

    storm_mrsmith
    chef d'armée
    chef d'armée

    Nombre de messages : 344
    Age : 28
    Localisation : toulon
    Années de jeux : Depuis 2001 exactement
    Jeux pratiqués : Ragnarok, jeux historiques, Warmachine, Blood bowl ( pas de w40k ou battle...)
    Date d'inscription : 31/08/2006

    Article sur les diverses astuces de peinture.

    Message par storm_mrsmith le Ven 10 Nov 2006 - 22:41

    Bonjour ou bonsoir à vous !
    J'écris ce topic dans le but de définir toutes les principales astuces de peinture simplement pour que vous puissiez comprendre quand on vous parle de "lavis", "glacis" et tout autres mots qui peuvent vous sembler barbares.
    Tout ce qui va suivre a été écrit par moi, tout peut être contesté, etc... Je n'ai fait qu'écrire ce que je pense de telle ou telle chose, aprés ce n'engage que moi je n'aimerais pas lancer un enième débat sur, au hasard, le NMM...


    Tout d'abord, ...

    La dilution

    Bon ça c'est vraiment la première chose que vous aurez à comprendre lorsque vous allez commencer à peindre. Ne pas diluer sa peinture vous donnera un aspet "pateux" voire granuleux, ce qui est trés moche sur une figurine... Certains mélangent leur peinture à 50/50 avec de l'eau, d'autre avec plus ou moins... Ca ne dépend que de vous et de votre marque de peinture... Faites des tests sur de vieilles figurines : une sans dilution en une seule couche ( épaisse Sad) et une en plusieurs couche diluées ( fines forcément Smile). Vous devriez constater une bonne grosse différence.
    Alors la première chose que j'aurai à vous dire dans ce topic, c'est DI-LU-EZ !
    Voyez ce que ça donne de ne pas diluer ( c'est la premiere fig' que j'ai peinte Smile)
    http://www.photomania.com/photoview2.asp?login=x_x09112006_YPR2L&photo=rad06380.jpg&album=1



    Brossage à sec

    Alors là on en viens très vite à la première astuce de peinture qu'on apprend tout au début... Souvent, brossage à sec rime avec débutant dans la tête de certaines personnes qui peignent assez bien... C'est une erreur ! Bien sur, certains brossages à sec ont un rendu beaucoup trop aléatoire pour rendre une fig' belle, mais un brossage bien placé peut être sympa (cheveux, sable, cotte de maille, etc...).
    Pour faire un brossage à sec, rien de plus simple : Mettez de la peinture sur votre pinceaux, essuyez le sur un chiffon jusqu'a ce qu'il soit sec, puis passer votre pinceaux sur la partie à peindre. CONSEIL : Utilisez un vieux pinceaux Wink.
    Personnellement, je n'utilise plus de brossage à sec, mais j'utilise toujours une technique de brossage que j'appelle (ça doit bien avoir un nom mais bon...) "brossage à sec gras" ou "brossage à sec pas sec" Smile. Je l'utilise tout le temps pour peindre mes socles. Il suffit de ne pas essuyer votre peinture sur le chiffon ou de trés peu l'essuyer, puis passer votre pinceaux (le bout...) sans appuyer votre brossage pour obtenir quelque chose de moins aléatoire.
    C'est à vous de voir si vous voulez l'utiliser ou pas...


    Lavis

    Le lavis est une peinture très diluée appliquée sur un endroit à contraster. Pour appliquer un lavis, c'est très simple : Choisissez la couleur de lavis, posez la sur votre palette (la peinture pas le pot hein Smile). Ensuite ajoutez y environ 4 à 6 volume d'eau pour 1 de peinture. Appliquez le ensuite sur la zone que vous voulez contraster. J'eclaircis toujours après un lavis, car il laisse des traces en général et ça ne fait pas très propre...
    Les lavis peuvent quand meme être maitrisés pour faire diparaitre cet effet sale : Il vous suffit de l'appliquer avec précision (oui je sais c'est con mais je n'y avait jamais vraiment pensé avant d'essayer...) Vous verrez alors une large différence !


    Glacis

    Bon... Je l'ai très peu essayé étant donné que je n'en ai pas eu l'occasion.
    En général, quand j'en parle, on me dis souvent des choses du genre "un lavis tu veux dire...non ?". Alors non le glacis n'est pas un lavis ! C'est une couleur diluée (très diluée) qui nous permet de teinter une zone par transparence. Je vais essayer d'être plus clair avec un exemple tiré du forum : ghorbad veut représenter la lumière d'un baton magique qui se reflet sur un mur proche. Comment peut on faire cela ? Disons que le baton envoie une lumière verte : On ne peut pas peindre les zones du mur en vert ! Il faut qu'on puisse voir la lumière réfléchie ET la peinture du mur au travers... Dans ce cas là, un glacis est nécéssaire...
    Autre exemple : on veut représenter une barbe naissante. ON doit voir la peau et la barbe... On passe donc un glacis gris sur les zones où la babe est naissante.
    J'édite cet article aprés avoir réalisé plusieurs glacis. J'ajoute donc quelques petits conseils :
    D'abord et surtout : Soyez précis ! Le but avec un glacis est de teinter une zone, il faut donc l'appliquer en faisant bien attention !
    Un exemple tout simple : Les yeux d'un space marines éclairent forcément son casque dans la réalité ! Il faut donc représenter cela si on veut obtenir un rendu presque plus vrai que nature. Vous n'aurez dans cette situation qu'a diluer énormement un bleu trés clair, puis l'appliquer autour des yeux.
    Je pense qu'il doit être possible d'eclaircir un glacis, je n'ai encore jamais essayé.

    Lining

    Le lining est tout simplemment un trait ( je n'ai remarqué que des linings noirs jusqu'a ce jour, aprés peut être que des linings d'autres couleurs existent...) qui sépare deux zones d'une fig'. Il me sert énormément lors de toutes mes peintures, notamment lorsque je peint des armures complètes en NMM, mais aussi lorsque je peint des dégradés, des drapés, etc...
    Il est toujours interessant de séparer un pantalon d'une pièce d'armure par exemple. Il est aussi interessant de séparer la limite d'un casque de la peau du visage.
    Sans un lining, j'ai souvent une impression de pas terminé sur mes peintures.
    Pour faire un lining, rien de plus simple : munissez vous d'un pinceaux avec une pointe encore bonne ( pas un arrosoir quoi ! ) diluez légerement moins votre noir que lorsque vous faites un lavis ( C'est à dire à peu prés 2/3 d'eau pour 1/3 de noir voire un peu moins d'eau.) et passez votre couleur où vous voulez separer les éléments.
    Voila c'est fini !
    Essayez donc vous verrez que ça peut tout changer Smile.


    Un dégradé

    Un dégradé simple :
    Passez une couche de base, passez ensuite un lavis pour assombrir, peignez les parties les plus exposées à votre source de lumière en une couleur de plus en plus claire en laissant au fur et à mesure apparaitre la couleur précédente.
    Un peu plus complexe
    Passez une couche de base. Peignez ensuite une couleur plus sombre à l'endroit le moins exposé à votre source de lumière. Ajouter une couleur un peu moins sombre sous celle çi, tout ça assez rapidement pour éviter que la peinture ne seche. Effectuez un zig zag entre les deux couleurs posées pour les fondre entre elles. Faites ensuite la meme chose avec des couleurs plus claires que la couche de base.
    Placez ensuite une couleur trés claire pour contraster avec la couleur sombre pres de celle ci (sur une arète par exemple ), une couleur foncée près de la couleur claire pour contraster.
    Là vous obtenez un effet terrible, bien fondu.
    J'espere avoir été assez clair (j'en doute Sad)


    Le NMM

    Voila un bon gros sujet de débat...
    Le NMM ( Abreviation de Non Métallic Metal ), aussi appellé métal non métallique, est une astuce de peinture qui consiste à suggérer le métal avec des teintes classiques plutot qu'avec des peintures contenant des pigments métalliques ( Exemples pour ceux qui ne suivent déja plus : Boltgun métal, mithril silver, chainmail /Games workshop; Gunmétal bleu /Prince august ).
    En gros, certains trouvent que c'est une technique tape à l'oeil, d'autres la trouvent superbes, quelques uns desespèrent en voyant des points attribués en plus lors de l'utilisation de cette technique, la plupart galèrent et ont beaucoup de mal ou n'arrivent carrément pas à l'utiliser...

    Alors que dire... Pour ma part, il y a seulement quelques mois, j'avais énormément de mal avec cette technique. Mais elle n'est vraiment qu'une astuce parmis leins d'autres, et n'est pas si difficile à utiliser que ça !
    Entrainez vous et vous verrez ça passera tout seul !
    Je vais vous expliquez comment procéder à ma façon, qui est aussi surement celle de pas mal d'autres gens pour un métal gris.
    D'abord, peignez votre partie à traiter en gris. Un gris légerement bleu est à preféré à des gris normaux ( mieux vaut prendre un codex grey GW ou Gris ombre PA plutot qu'un gris... gris quoi ! ). Mais bien sur, il est possible de peindre des NMM avec des gris classiques. Aprés avoir peint la couleur de base qui sera plus ou moins sombre selon la teinte final désirée, on comence un dégradé. Là ça commence vite à devenir un peu complexe, long et meme chiant parfois au début... C'est trés simple : Diluez bien votre peinture et dégradez jusqu'a atteindre le blanc pur ! Ensuite vous n'aurez plus qu'a contrastez votre pièce en peignant la partie opposé à l'éclaircissement en un gris bien fonçé.

    Quelques couleurs pour vous aider :
    NMM or : Leprous brown ou autre couleur similaire.
    NMM bronze : En partant d'un Scorched brown et en travaillant un peu avec du vert ça doit être sympa. Jamais essayé.
    NMM métallique : Codex grey, Gris plus sombres. Forteress grey utilisable aussi.

    Le TMP

    Le TMP ( True metal paintaing), est lui aussi parfois source de débat avec coup de machette à la fin... AUssi appellé PM, peinture métallique, il est aux antipodes du NMM. En gros, Le TMP est une des manière d'obtenir un rendu réaliste du métal.
    Je le connais bien moins que le NMM, je suis en plein travail dessus. J'imaginais qu'il était plus facile à manier que le NMM, je pense m'être lourdement trompé. Il est vraiment possible d'obtenir un rendu de métallique réaliste avec un TMP .
    Tout ce que je peut vous dire pour l'instant est que les peintures métalliques se diluent et s'appliquent en dégradé comme les peintures mates.
    L'utilisation d'encres est primordiales lorqu'on veut travailler de bonnes parties métalliques. N'hésitez pas à en acheter ! Des marrons pour l'oxydations et l'ombrage des ors, des bleus peut etre, à vous de voir !
    Quelques couleurs sympa :
    Le gunmétal bleu PA, qui est dur à travailler, mais qui a un bon potentiel
    Le classique boltgun métal et la gamme métallique GW qui est plutot sympa ( Pas pour les ors...).


    L'oxydation Partie 1 : Sur un TMP

    Pour représenter un effet d'oxydation sur un travail en peinture métallique, passer un lavis de marron moyen ( bestial brown ) sur tous les métaux. Je ne connais pas d'autres moyens pour l'instant.


    Storm_mrsmith


    Dernière édition par le Sam 11 Nov 2006 - 10:18, édité 1 fois
    avatar
    Larkin
    seigneur de guerre
    seigneur de guerre

    Nombre de messages : 781
    Age : 25
    Localisation : Toulon(83)
    Années de jeux : 4 ans
    Jeux pratiqués : W40K (tyranides), FoW (Russes), Battle (empire en préparation), et paintball.
    Date d'inscription : 08/08/2006

    Re: Article sur les diverses astuces de peinture.

    Message par Larkin le Ven 10 Nov 2006 - 23:19

    Merci pour ce tutoriel storm, continue comme ca.
    a+

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 18:43